News RSS



Article par Adrien Communier pour Madame Figaro

  Récupérer des tissus non utilisés par les marques pour les transformer en collections ultra limitées, c'est l'idée du jeune label français Umlaut. Avec une bonne dose de créativité, il veut prouver que l'on peut allier style et écoresponsabilité. Lancer une marque de vêtements en pleine crise sanitaire est un pari risqué. Umlaut, jeune griffe française cofondée par trois amies d’enfance, l'a fait. Eloïse Bombeau, Zelie Israël et Emma Panchot ont la vingtaine et inauguré leur nouveau bébé le mois dernier en espérant chambouler le jeu du prêt-à-porter haut de gamme avec un rythme de production plus lent et un engagement en faveur de l’environnement.Des parcours complémentaires «Tout s’est enchaîné assez rapidement», explique le trio qui planche sur Umlaut depuis...

Continue reading



x